Publié le 3 février 2015 par groupe socialiste

C’est face à une droite désinvolte, outrancière et surtout totalement absente du débat démocratique que nous avons approuvé le budget de la Région, présenté par Jean-François DEBAT, Vice-président socialiste délégué aux finances et rapporteur du budget. Ce budget s’élève à 2,48 milliards d’euros en 2015.

Agir aujourd’hui pour le quotidien des Rhônalpins et s’engager pour un avenir solidaire en Rhône-Alpes – Auvergne, c’est l’ambition que le Président QUEYRANNE a donné à ce budget 2015. Dernier budget de la mandature 2010-2015, le dernier de la Région Rhône-Alpes avant son union avec l’Auvergne, c’est un budget responsable et tourné vers l’avenir que nous avons adopté. Nous avons également soutenu 5 amendements à ce budget (transition énergétique, soutien aux ateliers d’insertion par l’activité économique, Parcs Naturels Régionaux et soutien aux projets lycéens).

Mais ce qui a été le plus marquant lors de l’examen de ce budget, c’est l’attitude de la droite (UMP-UDI). Elle aurait pu, à un an des élections régionales, présenter des amendements au budget issus d’un projet, présenter aux Rhônalpins et aux Auvergnats leur vision de la future Région. Au lieu de cela, nous avons eu droit à un spectacle pitoyable d’un groupe bouffi de suffisance, agressif, discourtois et même vulgaire, qui a privé l’Assemblée régionale d’un débat démocratique par sa non participation. Aucun amendement, aucune prise de position sur les amendements des autres groupes. Que des rires sarcastiques, méprisants et pétris de certitudes, bref, une droite sarkozyste qui n’augure rien de bon.

En parallèle, et bien que nous nous satisfaisons du travail que nous avons mené avec l’ensemble des groupes de la majorité pour la préparation de ce budget, nous ne pouvons qu’une fois de plus regarder avec inquiétude les prises de position du groupe Europe Écologie – Les Verts qui ont une nouvelle fois marqué le vote du budget.

Mais cette Assemblée plénière a aussi été l’occasion d’approuver le cahier des charges de la future convention TER. Il s’agit d’un document important qui permettra à Éliane GIRAUD, Vice-présidente déléguée aux transports, de négocier avec la SNCF pour plus de service et plus de ponctualité des TER. Nous avons également délibéré sur le GPRA Rhône-Médian, ce grand projet de la Région à la confluence de la Drôme, de la Loire, de l’Isère, du Rhône et de l’Ardèche, qui vise à créer une véritable vitrine de l’industrie moderne mais aussi de faire bénéficier un large territoire des retombées économiques.

Lire aussi :
Assemblée plénière des 28, 29 et 30 janvier 2015

TER : vers la nouvelle convention Région-SNCF 2016-2021
Budget 2015 – Emploi, citoyenneté, solidarité

Publié le 27 janvier 2015 par groupe socialiste

Le temps fort de cette Assemblée est le vote du budget 2015, le dernier du mandat 2010-2015 et le dernier avant l’union avec l’Auvergne. En 2015, ce budget s’élève à 2,48 milliards d’euros, soit 38 millions d’euros de plus qu’en 2014, la Région étant désormais gestionnaire des fonds européens qui apportent une nouvelle dynamique à nos politiques.
Au programme également de cette Assemblée : le cahier de charges de la prochaine convention TER (2016-2021) entre la Région et la SNCF, la politique régionale de moyenne montagne…

Publié le 27 janvier 2015 par groupe socialiste

Publié le 26 janvier 2015 par groupe socialiste

Cliquez sur l'image pour agrandir

Vendredi prochain sera un jour particulier pour les conseillers régionaux, réunis en Assemblée plénière. En effet, après deux jours de débats, ils auront à se prononcer sur le budget de la Région, le dernier de la mandature 2010-1015, le dernier de la Région Rhône-Alpes avant son union avec l’Auvergne. En 2015, ce budget s’élèvera à 2,48 milliards d’euros, soit 38 millions d’euros de plus qu’en 2014, la Région étant désormais gestionnaire des fonds européens qui apportent une nouvelle dynamique à nos politiques.

Publié le 18 janvier 2015 par groupe socialiste

Yves PACCALET a rejoint notre groupe le mois dernier. Revenons sur le parcours de ce passionné de nature :

Né en 1945, à Tincave (Bozel), en Savoie, Yves PACCALET est à la fois philosophe, écrivain, journaliste, naturaliste, et scénariste. Diplômé en philosophie de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, il rencontre Jacques-Yves COUSTEAU en 1972, l’accompagne pendant près de vingt ans et signe avec lui de nombreux livres.

Il collabore à divers magazines (Géo, Ushuaïa Magazine, Le Nouvel Observateur…) dont le magazine Terre sauvage